Syndicat de Bassin de l'Elorn
Etablissement Public Territorial de Bassin
 

Augmenter sa surface en herbe : pourquoi ne pas rouvrir des friches humides ?

Patrick Buguel, éleveur laitier en race normande, sur la commune de Dirinon, vient de signer une MAEC évolution. Il cherche à augmenter et valoriser sa surface en herbe pour aller vers un système plus économe en intrant, donc plus respectueux de l’environnement.

Lors d’une visite sur le terrain pour engager une de ses prairies en MAEC retard de fauche (326€/ha), nous avons constaté que le bas de prairie, très humide, était enfrichée. Du fait de l’humidité importante de la zone, il avait renoncé à la gérer depuis quelques années laissant les saules envahir la zone.

Le syndicat a décidé de donner un coup de pouce à Patrick pour rouvrir 70 ares en finançant une partie des travaux (broyage en année 1 et fauche et exportation en année n+1), Patrick se chargera cet hiver de couper les plus gros saules pour stopper la dynamique de fermeture.

En contrepartie de cette aide, l’agriculteur s’engage sur 5 ans à gérer la parcelle via une fauche tardive ou un pâturage extensif. Aucun apport d’azote ne sera autorisé car on est sur un secteur sensible qui supporte une grande biodiversité (40 espèces végétales recensées).

Il ne faudra pas attendre de cette parcelle une forte productivité, néanmoins cette prairie pourra fournir un foin appétant qui apportera de la diversité dans la ration, elle apportera aussi une ressource en pâturage lors des périodes où l’herbe peut manquer.

Contact : Nolwenn Le Gac-Tobie. 02-98-25-93-51

 

Syndicat de bassin de l'Elorn - Ecopôle - 2 Vern ar Piquet - 29460 DAOULAS - Tél. : 02 98 25 93 51 - Fax. : 02 98 25 93 53 - Mail : syndicatelorn@wanadoo.fr
Mentions légales |