Syndicat de Bassin de l'Elorn
Etablissement Public Territorial de Bassin
 

Les pesticides

Le 24 juin dernier, un commercial de Hatzenbichler est venu à Saint Urbain, sur les parcelles de Jean-Yves et Etienne Salaun, présenter 3 types de matériel de désherbage mécanique : houe, herse étrille, et bineuse étoile.

PDF - 618 ko
Démonstration de matériel 2014

Pour visionner les photos et vidéos de la démo : https://drive.google.com/?tab=wo#fo...

Un test de semis sous couvert a été réalisé avec la herse. Les résultats sont satisfaisant pour l’exploitant.

PDF - 2.2 Mo
Test de semis sous couvert

Rappels des aides

  • prestations de désherbage mécanique (40% d’aides HT)
  • achat de matériel_Plan Végétal pour l’Environnement (40 % HT)

Aides agricoles

MAIS AUSSI...

Faire contrôler son pulvérisateur

PDF - 1.6 Mo
Faire controler son pulvé

Résultats de désherbage des années précédentes

PDF - 1.4 Mo
Résultats désherbage mécanique 2012

Les enjeux sur les pesticides

En vue de l’objectif ECOPHYTO 2018 qui vise à la réduction si possible de 50 % des produits phytosanitaires à l’horizon 2018, des actions particulières sont menées : elles visent les agriculteurs mais également les communes qui mettent en place des plans de désherbage visant pour certaines le zéro phyto. Démonstrations de matériels de désherbage mécanique et suivi de parcelles test Avec l’augmentation des coûts des produits de désherbage et les enjeux environnementaux liés à la qualité de l’eau, l’intérêt du désherbage mécanique ou mixte se précise. Au-delà de la réduction ou suppression des désherbants, le désherbage mécanique présente d’autres avantages :

  • destruction de la croûte de battance
  • relance de la minéralisation de la matière organique
  • amélioration de la porosité et limitation des pertes en eau et ruissellement
  • conservation de l’humidité de la rosée bénéfique au maïs en année sèche
  • possibilité d’implanter un ray-grass en couvert végétal sous maïs sans travail supplémentaire

Le désherbage mécanique ou mixte est efficace à condition de prendre quelques précautions préalables :

  • Eviter les parcelles trop caillouteuses et de forte pente
  • Contrôler les mauvaises herbes dans la rotation, surtout les vivaces
  • Diminuer au préalable le stock de mauvaises herbes par le travail du sol (déchaumage, faux semis, …)
  • Semer dans une terre réchauffée
  • Utiliser des variétés de maïs à bonne vigueur
  • Préparation de semis fine et sol nivelé
  • Semer bien en ligne et vérifier les écartements
  • Semis régulier à 3-4 cm de profondeur
  • Densité de semis augmentée de 5-10 % pour prévoir les pertes de pieds
  • Intervenir sur sol ressuyé, par temps sec et ensoleillé
  • Intervenir sur des mauvaises herbes jeunes
  • Ne pas rechercher forcément le zéro mauvaises herbes

Il existe 3 grands types de matériels de désherbage mécanique : la herse étrille, la houe rotative, les bineuses à socs ou à étoiles.

 

MAEC _ IFT et Fongicides

Retour sur le Groupe technique MAEc sur les nouvelles modalités de calcul des IFT et les traitements fongicides (respect du cahier des charges MAEc)

Calcul IFT :

PDF - 150.9 ko

Note du Ministère :

PDF - 189.7 ko

Conseils techniques Chambre d’Agriculture :

PDF - 2.9 Mo
Traitements fongicides CA29

Points clés à retenir :

PDF - 236.7 ko
 

Recherche de volontaires pour intégrer un groupe DEPHY (réduction des produits phytosanitaires)

Une des actions phare du plan Ecophyto est la mise en place d’un réseau de Démonstration, Expérimentation, Production de références sur les systèmes économes en pHYtosanitaires baptisé DEPHY. Ce réseau s’appuie sur 2 dispositifs complémentaires :

•un réseau de démonstration et de production de références composé de groupes d’exploitations (FERME)

•des expérimentations en stations expérimentales ou sites ateliers(EXPE)

Chaque groupe FERME compte une dizaine d’exploitants qui s’engagent volontairement à réduire leur utilisation de produits phytosanitaires. Les objectifs sont individuels : chacun définit le pourcentage de réduction à atteindre, le temps qu’il se laisse et les moyens utilisés. Un animateur accompagne le groupe dans sa démarche.

Le plan Ecophyto 2 prévoit l’élargissement du réseau DEPHY de 1 900 à 3 000 exploitations sur toute la France. En Bretagne, 10 groupes DEPHY sont actuellement accompagnés et représentent une centaine de fermes. Dans le Finistère, seul un groupe s’est formé (exploitations localisées dans le sud et le centre de notre département).

En partenariat avec la chambre d’agriculture et 2 autres SAGE (Bas-Léon et Léon-Trégor), Nous avons engagé la réflexion pour constituer un groupe de ferme DEPHY à l’échelle du Nord-Finistère.

Concrètement, il s’agirait de créer un groupe d’une douzaine d’agriculteurs volontaires afin d’expérimenter, d’échanger, de communiquer sur les techniques permettant une réduction de l’usage des phytos (objectif de -30 %). Ce groupe devra s’engager pour une durée de 5 ans. Pour l’exploitant agricole, l’investissement en temps est estimé à environ 4 réunions par an et 2 opérations de communication sur les 5 années.

Si ce dossier se concrétise, il sera déposé par la Chambre d’Agriculture pour mai 2016 à l’issue d’un diagnostic réalisé dans chacune des exploitations candidates.

C’est l’occasion pour chacun de retrouver la main sur ses pratiques phytosanitaires ! Plus d’infos et retours d’expériences des exploitants participants dans la plaquette ci-jointe.

PDF - 5.1 Mo
Plaquette DEPHY

Contact :

Claire Amil – 07 78 88 77 33

anim-agri.syndicatelorn@orange.fr

OU

Odile Le Du / Chambre d’agriculture

06 85 93 13 26

 

Documents joints

Syndicat de bassin de l'Elorn - Ecopôle - 2 Vern ar Piquet - 29460 DAOULAS - Tél. : 02 98 25 93 51 - Fax. : 02 98 25 93 53 - Mail : syndicatelorn@wanadoo.fr
Mentions légales |